Rechercher
  • 7josymarie

Inspiration de Pleine Lune


28 Avril 2021

La lune est en train de quitter progressivement l’horizon. Elle me fascine. Toute cette nuit je l’ai observé à chaque fois que je me suis réveillée. Elle était somptueuse et je lui ai parlé. Je me suis sentie encore plus reliée à Elle, éblouie par sa splendeur dorée, lumineuse et vaste. J’aperçois à travers la sapinière, là-haut dans la montagne, sa lumière incandescente glisser et le rond de sa forme se deviner jusqu’à se fondre. Ça y est, encore un semblant de jaune je crois, puis la lune a disparu. Je suis subjuguée par sa force à m’éprendre et ça me ravie. J’observe son influence sur moi, sur mon énergie, les émotions, les actions et sur le langage de mon corps. C’est cette partie-là la plus difficile pour moi, la reliance directe à mon corps et je m’emploie à l’écouter car je sens bien qu’à ce niveau aussi les vibrations sont fréquentes et subtiles. J’explore au fil des mois et je vous informerai de mes avancements, de mes découvertes. Jolie journée qui commence. La douceur semble s’inviter, le soleil va bientôt prendre le relais et là aussi c’est magique. J’adore le soleil et toute l’énergie qu’il me procure dans sa course, ses cache-cache avec les nuages, les ombres qu’il permet de mettre en lumière et la vie qu’il active. Le soleil a rendez-vous avec la lune, mais la lune n’y est pas et le soleil l’attend…la lune est là, la lune est là, la lune est là mais le soleil ne la voit pas, où la chercher, où la trouver ????(Charles Trenet) Ça vous parle ! La lune et le soleil jouent leur danse comme nous jouons de nos ombres et de nos lumières, l’un et l’autre ont leur place, l’un et l’autre ne se nuisent pas, ils s’observent et peuvent même se confondre. Qu’en est-il de nos observations ? Voyons-nous nos ombres plus que nos lumières ou nos lumières plus que nos ombres ? Nous sommes l’une et l’autre en désir d’harmonie. Et s’il suffisait d’accueillir l’une et l’autre en osant voir et accepter que nous sommes l’une et l’autre, même si c’est plus facile de les voir à l’extérieur de nous qu’à l’intérieur. Qui suis-je vraiment ? Cet être parfait ou celui que j’aimerai être, que je m’illusionne être ou devoir devenir ou bien cet être qui accueille aussi bien l’ombre que la lumière sachant qu’en fait moins je veux voir l’ombre en moi et plus je m’éloigne de ma lumière. De ce fait, je ne vois plus ma lumière, pire même, j’en ai peur. Car derrière, que se cache-t-il ? La peur de se montrer tel que l’on est. Un être magnifique plein d’amour, de compassion et de joie. En fait, je suis tout cela et rien ne peut le changer. J’ai peut-être juste à oser me regarder tel que je suis en m’offrant le privilège de la vulnérabilité, de l’humilité et de la grandeur d’âme. Nous sommes tous cela, si beaux en nos profondeurs. Lâchons le superficiel, le paraître, nos filtres destructeurs et osons nous voir avec les yeux de l’Amour, ça nous ouvrira un champ beaucoup plus grand de tolérance, de sagesse et de lumière envers soi-même et nos frères et sœurs. Je vous aime. Joseline

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Chère Josy

De retour dans mon petit nid intérieur après ce week-end à danser le mouvement de la vie sous ta guidance, je prends le temps de poser les mots qui me viennent pour te témoigner ma gratitude. Quelle s